Microcalorimètre VP-ITC

Caractérisation des interactions entre biomolécules (protéine-protéine, protéine-ligand)

Photos_Labo_errmece_004-2La microcalorimétrie de titration isotherme permet l’étude de l’interaction qui se produit entre deux molécules, en solution et, à température constante. En effet, quand deux molécules se lient, il y a génération ou absorption de chaleur. Le microcalorimètre ITC suit la chaleur de réaction et détermine directement la stœchiométrie (n), la constante d’équilibre (Ka), et les variations d’enthalpie (ΔH) et d’entropie (ΔS) de la réaction d’association.

 

Principe

Lgif_figure_itc_1petit-e4427ors d’une expérimentation par ITC, une macromolécule située dans la cellule de mesure du microcalorimètre est progressivement saturée à température constante par l’injection automatique et régulière d’un ligand via la seringue de l’instrument. A chaque injection, un échange thermique, caractéristique de l’interaction macromolécule-ligand, se produit. Les quantités de chaleur mesurées au cours de la titration permettent d’obtenir l’isotherme de liaison. Sous un logiciel de traitement de données, une deuxième courbe est générée par l’intégration des pics de variation d’énergie pour obtenir une représentation graphique de l’évolution de la variation d’enthalpie (ΔH) en fonction du rapport molaire ligand/macromolécule. C’est à partir de cette deuxième courbe que l’on pourra calculer la stœchiométrie de la réaction n et la constante Ka à l’aide d’un fit par la méthode des moindres carrés.

Responsable

Rémy Agniel Tél. +33 1 34 25 66 70 @ : remy.agniel at u-cergy.fr