Cosmétest

 Assurée par le département de Biologie de l’Université de Cergy-Pontoise, la licence «Méthodes et techniques d’analyse des produits cosmétiques » délivre un enseignement pluridisciplinaire de haute valeur fondamentale et technologique pour former des techniciens supérieurs polyvalents et rapidement opérationnels dans leurs secteurs d’activités.

La licence professionnelle de Sciences Technologies et Santé mention « Chargé de tests Conception qualité des produits cosmétiques » est une formation par alternance qui certifie un niveau de compétences techniques à bac +3. Elle est accessible aux étudiants titulaires d’un DUT, d’un BTS et aux étudiants ayant validés un L2 dans les domaines des sciences de la vie, de la production végétale, de la chimie, de la biochimie, du génie des procédés après étude des dossiers d’inscription et entretien de motivation devant le jury compétent.

Contact : cosmetest@ml.u-cergy.fr

Plaquette Lpro Cosmétest

Descriptif de l’organisation et des thèmes des enseignements

La formation doit conduire l’apprenti à la sortie du diplôme vers le métier de chargé de tests en laboratoire. Ses compétences emmargeront sur plusieurs métiers dans le domaine de la formulation cosmétique. Il apportera les preuves demandées pour la traçabilité des produits : efficacité, innocuité, conformité. Le chargé de tests est responsable de tests pour prouver l’efficacité et l’innocuité des produits finis. Ses activités principales seront :

  • La gestion des tests à réaliser sur les produits.
  • Le choix des tests les plus appropriés en fonction du rendu du produit.
  • La réalisation des tests en interne : tests analyses et interprétations, communication des résultats
  • La réalisation de tests qualité, respect des normes qualité.
  • La réalisation des tests d’efficacité et de tolérance, en fin de chaine
  • La rédaction des comptes rendus : résultats, méthodes mises en œuvre.

La pédagogie repose sur deux 2 socles disciplinaires :

Un socle de « fondamentaux d’insertion professionnelle » composé de 6 UE qui apportent à l’apprenti les outils nécessaires à son insertion optimale dans une équipe.

Un « socle de fondamentaux scientifiques et techniques » : Les 6 UE (270 heures/27 ECTS) constitutives de ce socle garantissent à l’étudiant la capacité de gérer et d’analyser les études réalisées sur les produits dans un environnement industriel ou en laboratoire de recherche et développement.

 

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS

Modules d’enseignement général     (270 heures) / 27 ECTS

M1    Harmonisation 3ECTS

Mise à niveau adaptée dans les disciplines fondamentales des sciences et techniques

  • Chimie,Physique, biologie,
  • Outil mathématiques.

La mise à niveau dans les disciplines, chimie, biochimie biologie mathématiques permet l’acquisition ou la révision des concepts de base quels que soient les parcours antérieurs des étudiants recrutés.

M2    Conception de produits cosmétiques 6 ECTS

  • Connaissance des produits cosmétiques
  • Formulation des produits cosmétiques
  • Matières premières et ingrédients cosmétiques

Présentation des différentes familles chimiques et structures et propriétés.

Chimie des substances naturelles ou synthétiques : tensioactifs, colorants, antioxydants, etc…

Connaissance des actifs, matières premières, structures et propriétés des actifs. Principes actifs ou additifs extraits des végétaux et propriétés.

Structure, propriétés et applications des hydrocolloïdes, gélifiants et épaississants.

Aliments santé : ingrédients et allégations

La formation aux outils de recherche documentaire est réalisée à partir de sujets de projets tuteurés que les apprentis doivent développer. La connaissance des différentes bases de données (1), les principes des recherches et la sélection des documents permettent aux apprentis d’accéder à l’autonomie pour la mise en place d’une veille documentaire scientifique et technologique (projet tuteuré) (1).

L’unité est complétée par des séances de travaux pratiques par exemple:

  • Hydrodistillation : extraction d’huile essentielle d’un agrume
  • Synthèse d’un arome par exemple la carvone à partir du limonène (essence d’orange)
  • Estérification de l’acide éthanoïque, synthèse de l’acétate de pentyle : utilisation de l’appareil de Dean-Stark
  • Préparation du -bromostyrène : parfum de jasmin.

 

Au cours de ces séances, les apprentis seront formés aux techniques de chromatographie (CCM et CPG principalement), de spectroscopie IR et UV ainsi qu’à la RMN, à la polarimétrie et à l’utilisation des appareillages de laboratoire.

Procédés de fermentation :

  • Biotechnologie et enzymologie : Microorganismes pour la production de métabolites à propriétés dermato-cosmétiques
  • Croissance microbienne et production de métabolites
  • Modes de conduite des fermentations et technologie des fermenteurs
  • Transferts en fermentation

Actifs ou additifs biotechnologiques

Procédés enzymatiques

Actifs végétaux

 

M3    Toxicologie et Biologie cutanées 6 ECTS

  • Biologie / Physiologie cutanés
  • Techniques d’études in vitro
  • Toxicologie
  • Système immunitaire et allergologie cutanée

 

M4    Evaluation de l’efficacité des produits et stabilité 3 ECTS

Stabilité des formulations

  • Interaction contenant/contenue
  • Stabilité des émulsions

Description des étapes clés de la métrologie sensorielle.

  • Epreuves discriminatives.
  • Epreuves descriptives.
  • Epreuves hédoniques.

 

M5    Techniques d’analyses contrôle qualité 6 ECTS

Techniques spectroscopiques et spectrométriques

  • Spectroscopie infrarouge
  • Spectroscopie de résonance magnétique nucléaire 1H et 13
  • Spectrophotométrie UV/visible
  • Spectrométrie de masse
  • Mesure de taille de particules par diffusion de la lumière

Techniques chromatographiques

  • Les principes de la chromatographie
  • La chromatographie en phase gaz (CPG ou GPC)
  • La chromatographie liquide haute performance (CLHP ou HPLC)
  • La chromatographie d’exclusion stérique et chromatographie basse pression

 

M6    Microbiologie et contamination 3 ECTS

  • Méthodes d’échantillonnage et d’analyse microbiologique
  • Contaminants microbiologiques des produits cosmétiques
  • Les relations hôtes-pathogènes
  • Les flores microbiennes contaminantes pathogènes pour l’homme
  • Les flores altérantes des produits (modification de la texture et de la conservation)

 

Modules d’enseignement professionnalisant (180 heures) / 33 ECTS

 

MP1 Organisation de l’entreprise, veille technologique et propriété intellectuelle 36h.

L’entreprise : définition et généralités, la classification des entreprises, les théories du management des hommes, les structures organisationnelles, stratégie, pilotage et système d’information. Veille technologique et propriété intellectuelle.

MP2 Affaires réglementaires, accréditation et démarche Qualité 36h.

  • Management de la qualité : principes, référentiels, interaction avec les acteurs économiques, outils, audits, maîtrise des modifications. Norme ISO 9001 version 2014.
  • Qualité en cosmétique la qualité et l’assurance qualité à travers les bonnes pratiques de fabrication, bonnes pratiques de laboratoire, réglementation, normes iso, inspection, pharmacopées, validation de méthodes.
  • Réglementation, éthique et biocompatibilité : Sciences des cosmétiques et directives ANSM/FDA, traitement des matériaux et études toxicologiques, nature des allergènes, biocompatibilité et rejet, droit de la santé, éthique.

MP3 Communication et développement personnel, anglais 36h.

Communication écrite et orale, traduction et rédaction de protocoles et de rapports, résumé de rapport de stage. -Rédaction d’un CV et de courriers d’embauche.

 

MP4 Outils statistiques et procédures de validation des données 36h.

L’objectif de ce cours est de former les étudiants aux outils statistiques utilisés usuellement pour la mise en œuvre d’expériences qui débouchent sur un ensemble de mesures en leur apprenant à les mettre en œuvre (à bon escient) et en les sensibilisant aux limites des différentes techniques introduites.

  • Sensibilisation à la métrologie : Qu’est-ce qu’une donnée. D’où viennent les données. Quelle confiance peut-on accorder à des données ‘
  • Méthodes d’estimation des paramètres statistiques usuels (moyenne, variance) et construction d’intervalles de confiance
  • Introduction à la théorie de la décision et analyse de la variance
  • Rappel sur les matrices et calcul matriciel
  • Compréhension d’un plan d’expériences, lecture, application à l’analyse sensorielle par exemple (plan de Scheffé)
  • Les différents concepts seront introduits en posant les bases théoriques nécessaires mais une grande partie du cours sera consacrée à la manipulation.

 

MP5 Marketing et communications 36h.

Le secteur professionnel, enjeux économiques et de société, marché des ingrédients. Présentation du secteur professionnel de la production de produits cosmétiques et de santé.

  • Commercialisation
  • Enjeux économiques et de société
  • Situation actuelle et perspectives.

Démarche de lancement d’un nouveau produit.

Notion de conduite de projet. Organisation. Mobilisation d’une équipe de projet. Conduite de réunion. Développement des réseaux. Caractéristique et apport du fonctionnement en réseau.

Les relations marketing

  • laboratoire
  • Les relations avec les partenaires (prestataires, sous-traitants)
  • Aspects du cahier des charges
  • Organisation de l’entreprise
  • Outils du marketing

 

Un projet d’application pratique (100h) est associé tout au long de la formation pour illustrer les enseignements scientifiques et renforcer les socles disciplinaires.

Chaque UE fait l’objet d’évaluations notées ; selon les UE, elles se présentent sous forme de contrôles continus (travaux pratiques et/ou travaux dirigés), d’un rapport écrit et d’une soutenance orale pour le projet d’application pratique.

1 thought on “Cosmétest”

Comments are closed.